Le SJA souhaite l'avènement d'un dialogue social paritaire et constructif au sein de la juridiction administrative. A ce titre, il soutient le syndicat indépendant du personnel du Conseil d'Etat (SIPCE), dont les représentants au comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail de la Cour national du droit d'asile ont décidé de démissionner parce que leur mission de représentant du personnel était contestée.

Aujourd'hui, dans la juridiction administrative de droit commun comme à la Cour nationale du droit d'asile, le dialogue social est, pour tous les élus du personnel, un combat